Les incontournables pour une sensibilisation à l’autisme réussie

Depuis 1984, Avril est le mois de l’autisme au Québec. Ailleurs au Canada, c’est octobre qui est consacré à l’autisme.

Pour trouver une trace d’un mois de l’autisme, il faut remonter dans les années 1970. C’est aux États-Unis que cette première édition du mois de sensibilisation est apparue. Depuis ce temps, avril est demeuré le mois de l’autisme aux États-Unis. Le Canada a choisi le mois d’octobre, mais, au Québec, ce mois concordait avec le mois de collectes de fonds de Centraide. Il aurait difficile pour les associations régionales d’amasser des fonds. En décembre 1983, la première semaine de l’autisme est mise sur pied par la Société québécoise de l’autisme (aujourd’hui Fédération québécoise de l’autisme). Elle se transforme dès avril 1984 en mois de l’autisme.

Partout au Québec, de nombreuses activités de sensibilisation sont organisées. Avril est le mois pour découvrir les multiples visages de l’autisme.

Le dimanche 2 avril: journée mondiale de sensibilisation à l’autismeliub

En cette journée spéciale, de nombreuses villes au Québec suivront pour la première fois le mouvement Faites briller en bleu pour l’autisme. Des monuments et places publiques d’ici seront éclairés en bleu dans la nuit du 2 avril en soutien à la cause. Tous ceux qui souhaiteraient illuminer en bleu leur maison, leur école, leur lieu de travail, s’habiller en bleu ou organiser une activité originale autour de la couleur bleue sont invités à le faire partout au Québec ! La Fédération québécoise de l’autisme propose plusieurs actions afin de briller en bleu. Nous vous incitons à participer à ce mouvement!

Pourquoi faut-il faire de la sensibilisation auprès de la population? Le taux de prévalence de l’autisme varierait entre 90 et 120 individus sur 10 000, soit environ 1% de la population. C’est une personne sur 100 qui présente un TSA. Ce taux augmente chaque année. Les personnes ayant TSA font partie intégrante de la société.

Afin de bien sensibiliser la société, il est utile d’être préparé et avoir de bons outils!

 

Outils de sensibilisation

Cette année, la Fédération québécoise de l’autisme lance une campagne de sensibilisation en trois volets sous le thème Les visages multiples de l’autisme. Cette campagne s’adresse à différents milieux : professionnels (employeurs et employés), préscolaires, scolaires et le grand public. Différentes affiches d’information et de sensibilisation sont disponibles sur le site de la FQA (ici). Par exemple :

affiches_fqa_travail affiches_fqa_milieuxgarde low-fqa-affiches-11x17-1

La Fédération québécoise de l’autisme a répertorié plusieurs guides et trousses pour sensibiliser les élèves (ici). La FQA a conçu au fil du temps plusieurs documents : Guide Comment expliquer l’autisme à mes élèves?Trousse de sensibilisation pour les enseignants

Autisme Centre-du-Québec a créé une bande dessinée intitulée « Le TSA, mais c’est quoi, ça? » que vous pouvez télécharger et imprimer gratuitement. L’organisme a conçu un outil pour vous outiller à mieux discriminer l’information reçue. Leur site  propose aussi plusieurs guides et outils intéressants.

Autisme Montréal vise le grand public pour le mois de la sensibilisation à l’autisme. Un dépliant est disponible sur leur site.

Le site Hop’Toys propose 5 idées pour soutenir la journée mondiale de l’autisme telles que des vidéos et une affiche.

La boutique Regard9 vend un livre tout à fait intéressant sur la sensibilisation à l’autisme avec trois personnages qui ont un trouble du spectre de l’autisme. Ce guide permet à l’intervenant d’échanger avec l’enfant sur les différences individuelles.

L’équipe «SESSAD des Goélettes» a réalisé une bande dessinée Mieux me comprendre pour mieux m’aider. Cet outil est bien élaboré.

Pour les européens, un dépliant vous est offert par Autisme-Europe sur la sensibilisation.

 

Des livres…

Une bonne façon de sensibiliser les enfants est l’utilisation des livres, des histoires. Autisme Centre-du-Québec propose une trousse de sensibilisation  avec des activités par des livres, des films, des vidéos, des diaporamas, des textes et des questionnaires.

Voici quelques livres :

 

Des vidéos aussi…

On dit souvent qu’une image vaut mille mots, mais une séquence vidéo a un bon pouvoir de sensibilisation. Je vous ai trouvé quelques vidéos intéressants.

 

Et puis encore?

Il y a, bien entendu, la page sur le trouble du spectre de l’autisme du présent site. Vous y retrouverez des vidéos, des outils. Sur la toile, il est possible de retrouver différentes affiches et des infographies.

Pour l’autisme, faites briller en bleu! 

Quels autre moyens pouvons-nous sensibiliser la société à l’autisme? Ecrivez vos idées dans les commentaires.

Bienvenue en Hollande

Souvent, on me demande de décrire ma vie de maman d’un enfant handicapé. Ce n’est pas facile à expliquer. Ce que j’apprécie le plus est l’amour inconditionnel et la relation fusionnelle entre mon fils et moi.

Dans un prochain article, je vous en parlerai plus…

Après l’annonce du diagnostic, la travailleuse sociale m’a suggéré un livre des Éditions CHU Ste-Justine, Au-delà de la déficience physique ou intellectuelle, Francine Ferland. Ce livre m’a grandement aidé dans mon processus d’adaptation.

Un partie du livre m’a accroché. Il s’agit d’un texte  d’Emily Pearl Kingsley, scénariste de l’émission Sesame Street. Mère d’un enfant ayant le syndrome de Down, elle a voulu mettre en mot et en images l’expérience d’être parent d’un enfant à besoins particuliers.

 

Bienvenue en Hollande

(Emily Perl Kingsley, 1987)

On me demande souvent de décrire ce que représente l’éducation d’un enfant vivant avec une incapacité, de manière à ce que les gens qui n’ont pas vécu cette expérience puissent la comprendre et imaginer ce qu’elle représente. Ça ressemble un peu à ce qui suit :

Attendre un enfant, c’est comme planifier un fabuleux voyage… en Italie. Vous achetez un grand nombre de guides de voyage et vous faites de merveilleux plans : le Colisée, le David de Michel-Ange, les gondoles à Venise. Vous apprenez quelques phrases utiles en italien. Tout cela est très excitant! Enfin, après des mois de préparation fébrile, le grand jour arrive. Vous faites vos bagages et vous partez. Plusieurs heures plus tard, l’avion atterrit et le commandant de bord annonce « Bienvenue en Hollande »

« En Hollande ? », dites-vous. « Que voulez-vous dire par Hollande ? J’ai pris un billet pour l’Italie. Je suis censé être en Italie. Toute ma vie, j’ai rêvé d’aller en Italie ».

Mais il y a eu un changement dans le plan de vol. Vous avez atterri en Hollande et c’est là que vous devez rester. Ils ne vous ont cependant pas emmené dans un endroit horrible, dégoûtant, sale, où il y a la peste, la famine et des maladies. Ce n’est qu’un endroit différent.

Vous devez donc sortir de l’avion et vous procurer de nouveaux guides de voyage. Vous devez apprendre une nouvelle langue. Vous ferez la connaissance de tout un groupe de nouvelles personnes que vous n’auriez jamais rencontrées autrement.

C’est seulement un endroit différent. C’est un rythme plus lent qu’en Italie, moins exubérant aussi.  Quelque temps après être arrivé et avoir repris votre souffle, vous regardez autour et vous commencez à remarquer que la Hollande possède des moulins à vent, que la Hollande a des tulipes, que la Hollande a même des Rembrandt!

Mais tous ceux que vous connaissez vont en Italie ou en reviennent et ils ne cessent de répéter qu’ils ont fait un merveilleux voyage. Pendant toute votre vie, vous vous direz : « Oui, c’est là que je devais aller; c’est ce que j’avais planifié.»

Cette douleur ne s’en ira jamais, jamais, parce que la perte de ce rêve est une perte très significative. Mais si vous passez votre vie à déplorer de ne pas avoir atterri en Italie, vous pourriez ne jamais être en mesure d’apprécier les choses très spéciales et très jolies de la Hollande.

baby-203048_1280

Texte original en anglais : Welcome to Holland

Bonne journée!

 

Info-Trésors

L'infolettre des passionnés de l'intervention psychosociale et de l'être humain!

Courriel: Nom: Prenom:

En cliquant sur «Inscrire», vous acceptez de recevoir des courriels, des trucs, des offres, etc.