Pictogrammes

Pourquoi utiliser des pictogrammes ?

Le mot pictogramme est composé de deux termes: picto, d’origine latine, qui signifie peint et gramma, du grec, qui peut signifier lettre ou signe écrit.
 
Tout d’abord, il est essentiel de bien comprendre ce que c’est. Ces petites images simples représentent une action ou un mot. Elles sont très utiles. Notre quotidien est rempli de ces petits dessins qui fournissent à l’utilisateur des informations. Par exemple, pour désigner que le produit est poison, pour démontrer que l’aliment est exempt d’arachides. Ces éléments d’écriture sont généralement  standardisés pour être compris du plus grand nombre, peu importe l’observateur, sans apprentissage. Selon la Fédération québécoise de l’autisme, « Les pictogrammes peuvent être utilisés avec tous les enfants et permettent de stimuler leurs apprentissages, que ce soit pour développer le langage, l’autonomie et les habiletés sociales ».
 

Dans le quotidien des aidés

 Bien qu’au départ,  ils ont été développés pour stimuler les enfants ayant un TSA, ces outils pédagogiques peuvent être utilisés par tous. Les pictogrammes ont plusieurs sujets : 

  • Des verbes d’action
  • Les comportements interdits et les habiletés sociales à faire à la place,
  • Les émotions 
  • Les tâches ou responsabilités
  • Les routines ou consignes usuelles, des séquences
  • Des jeux ou jouets
  • etc

Sur le marché et internet, il y a une grande variété de pictogrammes. L’important dans votre choix est que la personne aidée comprenne l’information que vous souhaitez lui transmettre. Ce n’est pas parce que le picto est joli à vos yeux qu’il sera compris. Il doit comporter que ce qu’il doit dire.

Dans la page Conférences web et webinaires, vous aurez plusieurs vidéos de formation.

Vous trouverez dans la section Outils TES une liste d’applications utiles.

Vous avez des questions, des suggestions? Écrivez-moi